Lock iconRectangle 1Rectangle 2 + Rectangle 2 CopyShapeRectangle 1
NAGE D'AUTOMNE - PISCINE OU EAU LIBRE?

NAGE D'AUTOMNE - PISCINE OU EAU LIBRE?

Par François Brisson
Spécialiste technique, OKÉ Triathlon

L'automne est la période ou plusieurs désertent l'eau libre pour retourner à la piscine, alors que d'autres sauront profiter encore de belles sorties de nage à l’extérieur.  Voici quelques conseils pour tirer le meilleur de vos séances d’entraînement en eau libre :

  • Optez pour des séances d’entraînement plus courtes où vous passerez un peu moins de temps dans l’eau.
  • Ayez une stratégie pour vous garder au chaud lors de votre sortie de l’eau. L’automne, il faut se soucier plus de la température de l’air que de celle de l’eau.
  • Portez des accessoires de protection thermique tel que gants, bas et casque de nage.  Ceci est essentiel pour vous garder au chaud dans l’eau, mais également lors de la sortie de l’eau.
  • Considérez l’achat d’une veste thermique tel que la veste Heat Seeker de Orca; son utilisation (sous votre wetsuit), permet d'augmenter votre niveau de chaleur malgré les températures froides.

On nous pose souvent la question "jusqu'à quand peut-on nager" à l'extérieur.  La réponse dépend bien sur de la température extérieure qui demeure difficile à prévoir.  Ce qu'il faut savoir, c'est que la température de l'eau demeure souvent chaude plus longtemps à l'automne.  C'est plutôt la température de l'air qui devient un problème, d'où l'importance d'adopter les stratégies mentionnées plus haut. Il ne faut donc pas avoir peur d'aller nager à l'automne - il n'existe pas de mauvaises conditions, seulement du mauvais équipement!

Avec la bonne protection thermique (wetsuit, veste thermique, bas, cagoule, gants), il est possible de profiter de sorties de nage dans de l'eau aussi fraîche que 10-12 C et même possiblement plus froide.  Il faut cependant faire attention à l'hypothermie, dont les premiers signes sont les tremblements (frissons) qui deviennent incontrôlables.  Si vous commencez à frissonner, ou si vous perdez la mobilité de vos pieds et/ou de vos mains, il est grand temps de sortir de l'eau et de vous réchauffer.

Pour ceux qui feront la transition vers la piscine, voici un petit « check list » de l’équipement dont vous avez besoin pour vos séances d’entraînement :

  • Pagaies de nage (paddle); utile pour travailler les éléments techniques de la natation, surtout l’entrée de la main dans l’eau et le mouvement du bras.
  • Short de flottaison; permettent de conserver une bonne position de nage ce qui est essentiel pour améliorer votre technique et vous concentrer sur vos éducatifs.
  • Tuba de nage; pour les séances de natation à haute intensité, l’utilisation du tuba permet de pousser l’entraînement à plus haute intensité.
  • Un nouveau maillot; si vous venez de vous rendre compte que votre ancien maillot à le fond de culotte un peu mou à cause du chlore, n’oubliez pas que nous avons en magasin des modèles de maillots qui ont une excellente résistance au chlore !

Nous ne pouvons pas trop insister sur l'importance pour le triathlète de nager en eau libre, mais il n'en demeure pas moins que l'entraînement à la piscine est important.  Vos séances hivernales à la piscine devraient se concentrer sur l'amélioration des éléments techniques de la natation en priorité, puis sur l'aspect distance/endurance.  Les articles énumérés plus haut vous permettrons d'intégrer des éducatifs de nage efficacement et ainsi voir une amélioration plus rapide de votre style de nage.

Bien entendu, il existe plusieurs autres accessoires vous permettant d’améliorer votre technique de natation, votre endurance ou votre puissance. Venez faire un tour à la boutique pour les découvrir et en apprendre plus!


0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés